Continuons l’analyse des signes d’aggravation et d’amélioration des symptômes

 

 

*    Les douleurs surviennent ou sont aggravées après les repas ?
*    Elles surviennent au milieu de la nuit ?
*    Les brûlures sont déclenchées en position allongée ?
*    Elles sont diminuées en s’allongeant
*    Les brûlures sont aggravées en se penchant en avant ?
*    Les facteurs déclenchants sont (1 ou plusieurs):

+

LISEZ CECI ...

Avant toute auto-médication ...

Les préconisations de ce guide sont adaptées aux hommes et femmes adultes sans traitement de longue durée. Pour les enfants, les femmes enceintes, les malades chroniques, votre médecin traitant est le mieux placé pour vous conseiller.

Le but de ce site est de vous aider à faire un diagnostic le plus précis possible selon vos symptômes. Lorsque l'effection est bénigne et du ressort de l'automédication, ce guide vous propose le traitement approprié.

Dans les autres cas, nous vous conseillons de consulter un  médecin. Non pas que votre cas soit nécessairement grave, mais les symptômes ne sont pas assez précis ou l'automédication n'est pas appropriée.

Si le traitement proposé ne donne pas d'amélioration au bout de quelques jours, consultez un  médecin.

+

En savoir Plus ...

Reconnaître un reflux gastro-œsophagien (RGO)

Le RGO se définit comme la remontée anormale du contenu de l’œsophage dans l’estomac. Il est dû à un mauvais fonctionnement de la jonction entre œsophage et estomac. Une prise de poids favorise son développement.
La symptomatologie associe une sensation de brûlure derrière le sternum (pyrosis) partant du creux de l’estomac vers le pharynx et survenant après les repas. Les brûlures sont aggravées en se penchant en avant (typiquement quand le sujet lace ses souliers) et en position allongée. Il est fréquent que le RGO provoque une toux sèche durant la nuit. Le sujet est particulièrement sensible aux boissons soit très chaudes soit très froides, aux repas riches en graisses, épices, chocolat et alcool. Un RGO persistant peut être responsable à la longue de pharyngite ou laryngite, une gêne chronique à la déglutition et surtout d’une inflammation de la muqueuse de l’œsophage (œsophagite).
Diverses causes sont à l’origine de l’installation d’un RGO mais récemment il a été montré que dans 80 % des cas, le RGO est lié à un trouble de la relaxation du muscle du sphincter inférieur de l’œsophage.

HAUT